Preview – AstroShark (iOS)

Petit jeu ayant raté son financement sur IndieGogo, souhaite rejoindre le monde des smartphones pour relations à succès avec de potentiels joueurs par milliers. Lire cette preview et si intéressé, se rendre vers la démo jouable Android, merci. Pas sérieux, s’abstenir.
[singlepic id=18748 w=320 h=240 float=left]Des animaux dans l’espace…
Ne fuyez pas, il n’est évidemment pas question d’oiseaux ou de cochons dans une version SPACE d’un jeu à succès, ni même de la maltraitance de bébés phoques envoyés dans des navettes pour tester sur eux les lois de la gravité. AstroShark vous met aux commandes d’un requin de l’espace, comme son nom l’indique, devant éviter des missiles autoguidés dans son périple à travers le cosmos.
Une cible vous est indiquée aux extrémités de l’écran. Pour vous y rendre, vous devez toucher des planètes. Votre “vaisseau” se met alors directement en orbite autour d’elle (sauf si, au moment de se positionner, celui-ci touche la planète. Dans quel cas elle explosera et sera donc inutilisable). En tournant autour d’une planète, il ne vous restera plus qu’à lâcher au bon moment pour choisir votre direction. Vous enchainez alors planète sur planète, rotation sur rotation, jusqu’à la cible finale. La difficulté provient surtout des missiles qui vous suivent, qui vont largement plus vite que vous. Impossible de tracer en ligne droite, il faudra toujours se servir d’une planète pour prendre un peu d’avance en tournant autour et en relâchant au bon moment. Le seul moyen de s’en débarrasser provient de petites mines disposées dans le niveau qui, une fois touchées, s’activent. Si le missile entre en contact avec l’une d’elles, il explose. Cela vous donne un petit temps pour souffler avant le missile suivant.
[singlepic id=18747 w=320 h=240 float=left]Concept intéressant ?
Sur la petite démo présentée en Preview, AstroShark ne fait pas des merveilles, mais promet tout de même un jeu chronophage. Forcément, sur seulement deux niveaux, difficile de se faire une idée de la durée de vie, de la répétitivité et de tout le reste. Néanmoins, les graphismes sont assez léchés et les musiques bien conçues pour nous émerveiller un temps. La difficulté est assez élevée, puisqu’il faut jouer avec les missiles, en danger constant, mais aussi avec les planètes qui apparaissent vite à l’écran. De bons réflexes sont les bienvenus.
AstroShark est prometteur, c’est un fait. Pas incroyable, loin d’être une révolution, il mérite cependant d’être financé et mérite bien quelques petits euros pour subsister jusqu’à son apparition dans les Stores et autres Markets en ligne. Mine de rien, à la fin de ces deux niveaux, j’avais réellement l’envie d’en découvrir davantage : c’est surement bon signe.

0 réflexion au sujet de “Preview – AstroShark (iOS)”

  1. Skywilly, tu as oublié de répondre à la question principale : est-il encore possible de se délester de quelques deniers pour aider ce jeu ?
    J’avais beaucoup aimé le principe sur un niveau, je suis curieux de son comportement sur le long terme… s’il voit le jour x:

Laisser un commentaire