Day One : Garry’s Incident : des vacances à la jungle

Attention, à partir des mots que vous lisez présentement, vous entrez dans une zone à radiation pour toute personne se prénommant David Cage. Dans le jeu dont je vais vous parler aujourd’hui, il y a en effet du FPS, un héros avec des armes et un rapport avec des extraterrestresDit comme ça, les Ripper peuvent aussi être irradiés dans cette zone…

Mais heureusement, ce Day One : Garry’s Incident n’est pas simplement un jeu mettant en scène des soldats qui déglinguent de l’alien en mitraillant dans tous les sens. Tout d’abord car il n’y a pas d’alien à proprement parler, mais seulement quelques technologies extraterrestres abandonnées par Torchwood il y a quelques siècles avant les évènements du jeu (ceux-ci se déroulant en 2013). Mais c’est aussi grâce au fait que le jeu n’est pas un de ces FPS popcorn où il vous suffit d’avancer sur les rails en tuant les ennemis pour le jeu, mais bien un FPS orienté survie. Afin de survivre, vous devrez ainsi rechercher de quoi vous nourrir et vous abriter dans cette jungle où le héros s’est perdu, fabriquant vos propres armes pour vous défendre contre des indigènes appartenant à une civilisation ancienne et disparue et, éventuellement, les bêtes sauvages peuplant les environs.

Pour un peu plus de fun, des modes coopération et multijoueurs seront disponibles (étant donné que les deux sont précisés, je suppose que multijoueur veut dire que les autres joueurs sont des ennemis) mais attention à ne pas vous faire voler votre nourriture quand même, ce serait bête. Initialement prévu pour septembre de cette année, le jeu épisodique de Wild Games Studio semble avoir été repoussé au mois d’octobre, d’après un teaser très classe et un tout petit peu alcoolisé qui a été dévoilé à l’occasion de la GameScom et que voici.

[youtube cgITTSCAFzc 640 390]

Laisser un commentaire