This War of Mine : le jeu de plateau

Sorti en 2014, le jeu vidéo This War of Mine proposait une expérience de survie intense en plaçant le joueur du côté des civils lors d’un conflit armé. Besoins primaires et dépression, lien social et tragédie, le tout accompagné d’une narration forte et originale, ont fait du jeu de 11 bits studio une œuvre acclamé, à juste titre. Cette adaptation en jeu de plateau coopératif fait tout aussi bien.

Lire la suiteThis War of Mine : le jeu de plateau

They Are Billions

Preview

They Are Billions

Développeur / Éditeur : Numantian Games – Date de Sortie : 18 juin 2019

Alors que la mode des jeux avec des zombies s’est un peu estompée, Numantian Games sort son jeu en Early Access à base de morts-vivants, They Are Billions. Ce jeu de stratégie en temps réel nous propose dans sa version Early Access de faire survivre un village face à un monde rempli de créatures d’outre-tombe. Ce concept toutefois classique arrivera-t-il à convaincre jusqu’à la véritable sortie du jeu ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Banished Zombie Edition

Le jeu final prévoit un mode campagne, mais pour le moment, seul un mode survie est disponible. Dans ce mode, vous commencez avec quelques soldats et ressources et devez faire face aux menaces ennemies sur un fond de jeu de gestion / stratégie en temps réel. Bien entendu, il faudra développer le village pour obtenir les ressources (bois, or, pierre, nourriture, énergie…) et construire ses défenses au fur et à mesure. Car au fil du temps, les zombies commencent à devenir assez agressif et lancent parfois des assauts assez violents. Une course démarre alors où il faut trouver le bon équilibre entre la chasse aux ressources, le développement de la colonie et de l’armée, la construction de défense tout en gérant le timing des attaques ennemies… Le but n’étant pas de conquérir, mais de faire vivre sa colonie durant un maximum de jour.

La difficulté du jeu est personnalisable en choisissant le nombre d’infectés sur la carte et le nombre de jour à survivre, mais impacte le multiplicateur de points à la fin de la partie. Ce score sert non seulement à comparer la taille de nos sexes, comme tout tableau de score, mais aussi à débloquer de nouvelles cartes. Elles changeront bien sûr l’environnement, mais surtout la topographie de la carte, rendant plus ou moins difficile l’accès aux ressources, la mise en place des défenses et la gestion de la place liée à la construction de bâtiments. C’est assez rare de retrouver un jeu aussi complet en Early Access.

Par contre, on notera l’absence total de Tutoriel pour le moment, ce qui peut nécessiter de faire plusieurs parties avant de bien comprendre comment gérer sa colonie et surtout à quoi sert chaque bâtiment. Cela perturbera sans doute les néophytes du genre, mais c’est en survivant qu’on devient… survivant.

Un, ça va. C’est quand y’en a plusieurs…

Car dans l’état, They Are Billions pourrait être sorti en version finale que cela ne choquerait pas plus que ça. Il y a déjà de quoi passer de bonnes heures à faire survivre sa colonie, beaucoup de construction à découvrir et des événements suffisant pour ne pas se lasser trop vite, comme les violentes vagues d’ennemis ou l’élection du Maire permettant d’acquérir des bonus très variables. On peut faire confiance à Numantian Games pour les mises à jour jusqu’à la sortie définitive du jeu ; Alors que je voulais me lancer une dernière partie avant d’écrire cette preview, j’ai vu qu’un mode Community Challenge venait d’être ajouté, et qu’une bonne partie du jeu est désormais traduite en français (et d’autres langues). Ce mode défi consiste à proposer à tous les joueurs une même carte, où il faudra faire le maximum de point possible. Il ne suffit pas donc seulement de survivre le nombre de jour indiqué, mais de se débrouiller au mieux pour obtenir le plus haut score, sans toucher au multiplicateur.

Le contenu (pas complet, je préfère le rappeler) n’est cependant pas la seule chose à rendre They Are Billions très prometteur. L’ambiance générale est très réussie, entre les musiques oppressantes, les couleurs et les graphismes nous plongeant davantage dans une atmosphère lugubre. Ni médiéval ni moderne, le monde mélange constructions primitives et l’énergie Tesla pour rendre l’environnement intemporel sans pour autant être irréaliste, à la limite du Steampunk. On se retrouve assez vite happé dans le jeu et les heures s’enchaînent sous la pression des morts-vivants menaçant à tout moment de faire basculer votre partie. L’erreur est humaine, fatale lorsque l’on se retrouve en face de zombies.

They Are Billions offre déjà une durée de vie conséquente entre les niveaux de difficulté et les différentes cartes, en plus du tout nouveau community challenge. Il fait pas mal parler de lui depuis sa sortie en Early Access, à juste titre, en raison de ses nombreuses qualités et sa quasi-absence de bug. Très chronophage, cette version nous permettra d’attendre non sans impatience la sortie définitive où le mode campagne aura tout intérêt à être à la hauteur du jeu en son état actuel.

LeenUyth

LeenUyth

Gentille, douce et délicate dans une autre vie. Née avec une manette de Master System II dans les mains. Je n'écris pas beaucoup mais j'ai de bonnes excuses (non)

D'autres Previews

My Time At Portia

Il faut croire que la vague “craft/survie/what else” est loin d’être terminée. Après Minecraft, Terraria, Don’t Starve et plus récemment Stardew Valley, le studio américain et chinois Pathea (Drains) s’est dit qu’il allait lui aussi titiller cette catégorie de jeu tout en le mélangeant à un autre, très asiatique, qu’est la gestion de magasin. Après une campagne kickstarter réussie, nous avons pu mettre nos main sur l’alpha 3 d’un titre très loin d’être terminé.

Lire la suiteMy Time At Portia

Distrust

L’être humain est parfois un peu bizarre. Il faut l’avouer, vouloir construire une base en pleine antarctique, ce n’est pas vraiment être très “fute-fute. D’un, parce qu’il fait froid, mais du genre vraiment froid, celui qui déconne zéro. De l’autre, parce qu’on sait tous que c’est l’endroit idéal pour qu’un alien s’y planque (ce dernier ayant tendance sous-estimer la stupidité humaine). Alors, si on vous appelle pour une mission de sauvetage en plein désert de glace, vous savez que ça va mal tourner.

Lire la suiteDistrust

Phoning Home

Quand les communiqués sont tombés, les premiers screenshots arrivés, on a tout de suite reconnu ce petit robot héros de Phoning Home : c’est Wall-E. À moins que ce ne soit Johnny 5 ? Bon, les références sont évidentes mais au final, Phoning Home n’a rien à voir avec ces deux tas de boulons adorables…

Lire la suitePhoning Home

Niffelheim

Habituellement mieux connu sous l’orthographe Niflheim (ou Nibelheim et autres dérives de la langue), ce monde glacial de la mythologie nordique est aujourd’hui aussi le décor d’un jeu de survie entièrement en 2D qui vous saisit du regard pour ne plus jamais vous laisser penser à autre chose qu’à ses fonds visuels majestueux. Actuellement en Early Access et ce depuis le 28 avril 2016, que vaut ce projet au-delà de ses graphismes ?

Lire la suiteNiffelheim

[GC16] – Interview : Adrien Forestier (Orphan Age)

On en attendait absolument rien et le trailer ne nous disait rien qui vaille… Et l’interview est parvenue à nous donner envie de croire en ce projet. Signé par le Studio Black Flag, un petit développeur indépendant français, Orphan Age s’approche d’un Sims réaliste, nihiliste même, avec des enfants. Adrien Forestier vous l’expliquera mieux que quiconque…

Lire la suite[GC16] – Interview : Adrien Forestier (Orphan Age)

Lost Sea

Ah les vacances, s’envoler vers une île paradisiaque, rencontrer une tempête, se réveiller aux côtés de la carcasse encore fumante de son avion sans bagage et sans aucune idée de là où on se trouve… y’a pas à dire, c’est toujours aussi bien le Triangle des Bermudes !

Lire la suiteLost Sea

ADR1FT

Telle une Sandra Bullock face à l’immensité de l’univers, vous voilà dans la peau de l’astronaute Alex Oshima, commandante de la station spatiale de la société Handiman, se trouvant très mal en point puisqu’elle se retrouve projetée au milieu de cette dernière et de ses débris orbitant autour de notre planète bleue. Sans savoir pourquoi, nous voilà en train de vivre ses derniers moments dans le vide intersidéral, en quête d’une porte de salut sous la forme d’une nacelle de sauvetage qu’il va falloir en quelque sorte réparer. Le tout dans une aventure taillée sur mesure pour la réalité très virtuelle.

Lire la suiteADR1FT

The Flame in the Flood

L’Après Bioshock Infinite a été très dur pour Irrational Games, à tel point que le studio a disparu. Si leurs jeux étaient perfectibles, le studio avait tout du moins réussi à mettre une vraie valeur ajoutée, qu’elle soit dans le gameplay ou dans la recherche d’univers forts. Loin d’être démotivés, plusieurs petits studios se sont montés tels que Fullbright (Gone Home), The Deep End (perception) et The Molasse Flood qui nous livre sa première production, The Flame in the Flood. Le radeau prendra-t-il l’eau ?

Lire la suiteThe Flame in the Flood