Under Defeat HD

Tiré des bornes d’arcade comme on réveille un homme de Cro-Magnon congelé depuis des années en antarctique (c’est une image, c’est impossible les enfants !) cet Under Defeat débarque sur nos consoles avec plein d’ajouts sympathiques et une aura de rareté obligatoire pour tous les fans du genre…

Un petit air d’Apocalypse Now
Sorti en 2006 sur Dreamcast et en borne d’arcade japonaises, Under Defeat est un shoot’em up vous plaçant aux commandes ‘un hélicoptère de combat à travers cinq niveaux d’environ 5 minutes chacun. A l’époque révolutionnaire, le concept de Under Defeat est de vous permettre de tourner votre hélicoptère sur les côtés, à environ 45 degrés, pour tirer en diagonale de façon plus originale. Cela permet surtout une arrivée d’ennemis bien moins classique et un peu plus de stratégie dans l’esquive des boulettes qu’on vous tire dessus, quelle que soit leur taille.
Cette version HD propose une grosse durée de vie pour un tel jeu. On vous donne déjà le droit à plusieurs modes de difficulté augmentant ou diminuant le nombre de vies disponibles, mais aussi le second “run” du jeu proposant la même escapade de cinq niveaux sous une météo différente et une difficulté relevée. Aussi, un mode “arcade” est ajouté pour y jouer dans les conditions de l’époque (avec un écran à faible résolution et la possibilité de le tourner pour jouer avec votre écran plat sur le côté, comme les puristes aiment le faire). Bref, on ne prend pas le fan pour une andouille, loin de là.
Seulement pour les fans ?
Le problème se pose très rapidement, après quelques parties répétitives. Le jeu a vieilli, c’est un fait indéniable. Ses contrôles ne sont plus ce qu’ils étaient et il n’a pas ce feeling particulier qui rend les shoot’em up old-school complètement charmant même pour les nouveaux venus. Du coup, soit on s’accroche (ce qui franchement peut amener à de très longues heures de jeu passionnantes seul ou à deux joueurs en local), soit on décroche totalement au point de ne jamais relancer une partie après le premier jet. La faute à une nostalgie pas évidente, à une trop grande fidélité au matériau d’origine qui le réserve aux érudits.
Eux en auront par contre clairement pour leur argent, même si cette version est un poil chère à sa sortie. Les deux modes respectueux des différentes sorties du jeu, l’appellation HD pas volée tant le jeu passe bien sûr nos consoles actuelles, la présence de Continue à débloquer toujours plus nombreux au fil des heures passées sur le jeu (comprenez par là que dépassé huit heures de jeu, vous aurez le droit à des Continue infinies) et les classements en ligne seront les principaux arguments de vente pour ceux connaissant déjà l’oeuvre.

0 réflexion au sujet de « Under Defeat HD »

  1. Tiens, j’avais jamais entendu parler de ce système de Continues qui récompense l’assiduité au jeu (que ce soit pour Under Defeat ou un autre jeu). Je trouve ce système assez génial, forçant le joueur à expérimenter la difficulté voulue par les dev’, mais finissant par le laisser jouer à son rythme. Mais bon, on doit pouvoir gruger le système en laissant la console tourner toute l’après-midi ^^

    Répondre

Laisser un commentaire