War of the Vikings : un petit tour par Valhalla ?

J’aime beaucoup les vikings, vous savez. Et cela n’est pas seulement dû au fait que Vikings soit une de mes séries préférées de l’année voire de tous les temps, même si ça a ravivé ma curiosité. Je les aime aussi dans les jeux vidéo, même s’ils sont souvent représentés plutôt parodiquement selon des idées reçues comme dans CastleStorm pour parler d’un jeu récent. Alors quand ils sont représentés fidèlement à l’Histoire, je ne vous en parle même pas. En fait si, vu que c’est le thème de cette news.

War of the Vikings est un nouvel opus appartenant à la même série que War of the Roses, le précédent jeu de Fatshark qui est aussi le studio derrière Krater, Hamilton’s Great Adventure ou encore Lead & Gold. Les développeurs suédois s’associent une fois de plus avec les autres Suédois de chez Paradox Interactive, l’éditeur connu pour ses jeux de stratégies ainsi que ses univers médiévaux fidèles à la réalité. Dans ce nouvel opus, vous pourrez choisir entre les Saxons ou les Vikings afin de participer à des batailles des neuvième et dixième siècles pouvant inclure jusqu’à 64 joueurs en ligne, avec un mode de jeu en arène à 32 joueurs où la mort est définitive. Au niveau du gameplay, ça se jouera sensiblement comme War of the Roses : un gameplay plus bourrin que stratégique pour un jeu dit de guerre en ligne où le skill est privilégié au fait de débloquer tout ce qui est à débloquer. Et pourtant, il y a de quoi s’occuper : chaque faction est personnalisable, des guerriers (qui pourront d’ailleurs être des femmes) aux armes en passant par les taunts, la barbe, les compétences de combat, les coupes de cheveux ou encore les signes de richesse.  Les développeurs révèlent avoir consulté des archéologues experts en guerre viking afin de reconstituer l’histoire à la perfection et d’offrir un contenu le plus fidèle possible à l’époque viking. War of the Vikings est une exclusivité PC (via Steam) dont la sortie est prévue pour le premier trimestre de 2014. Le jeu sera montré à la Gamescom ainsi qu’au PAX Prime. Si comme moi vous n’avez pas la chance de vous rendre à l’un de ces salons, vous pouvez néanmoins vous inscrire pour rejoindre l’alpha du jeu en cliquant ici.

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.

Ripper

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.