Stellaris: Leviathans

Dès les premières années de son ère de conquête spatiale, la Coalition de l’Esclavage s’est très vite établie à travers la galaxie toute entière, dans le seul but d’être l’espèce dominante de celle-ci. Après plusieurs années de guerre et d’esclavagisme, la flotte de la Coalition de l’Esclavage se retrouvera décimée en quelques instants dans le système d’Egrore ; un gigantesque vaisseau spatial « Dreadnought automatisé » protégeant le système en attaquant tous ceux qui osent y mettre les réacteurs.

Quelques années plus tard, alors que la flotte de la Coalition avait bien grandi – partiellement financée par XuraCorp, une enclave marchande – un accident similaire arriva de nouveau : un dragon gigantesque annihila l’entièreté de la flotte à coups de lasers avant qu’elle ne puisse se défendre ou même s’enfuir. Après quelques années supplémentaires, un spectre se retrouva à errer à travers les frontières de l’empire, détruisant toute station spatiale sur son chemin, avant de se retrouver dans le territoire d’un empire ennemi. L’Enclave Lambda, un repère de « curateurs » gardiens des mystères de la galaxie, apprendra alors à Miss Esclavage Ivv uvi-Havfin les secrets de ces étranges et invisibles créatures. Que ce soit le dernier Dragon en vie, un vaisseau spatial surarmé à l’IA devenue folle, un spectre errant ou encore une créature gigantesque à moitié entre cette dimension et une autre, l’enclave a passé des siècles à les cataloguer afin de trouver leurs faiblesses et de vendre ces secrets aux empires las de voir leurs flottes partir en fumée en quelques instants.

Lire la suiteStellaris: Leviathans

Running With Rifles

Il donne l’impression de tout prendre à la rigolade. Il s’amuse des conventions des jeux de guerre pour mieux les tourner en dérision. Il prend l’apparence d’un jeu d’arcade en vue du dessus. Il semble impossible de le prendre au sérieux. Pourtant, Running With Rifles, ou RWR pour les intimes, est sans doute la simulation militaire la plus honnête qui soit de ces dernières années dans l’esprit de monde ouvert.

Lire la suiteRunning With Rifles

This War of Mine

Bercés que nous sommes sous le flot incessant des balles numériques de guerres toutes autant artificielles, un studio indépendant de corps et d’esprit a soudainement décidé de dire stop. Ainsi commença l’aventure de This War of Mine, la guerre qui fut mienne. Ce jeu n’est pas joyeusement idiot comme on pourrait l’être dans une espèce d’appel du devoir au patriotisme béant. Traditionnellement dans une guerre, il y a deux côtés. Ce qui y sépare les gentils des méchants, c’est ce que l’histoire en retiendra. Et elle ne retient qu’une chose, c’est la victoire. Pourtant, il existe un troisième côté relégué très souvent au rang anecdotique de dommage collatéral, de donnée statistique morbide ou de figurant d’un conflit qui les dépasse. Ce sont les civils. C’est leur histoire qu’on va essayer de nous raconter.

Lire la suiteThis War of Mine

Preview – This War of Mine (PC)

Jouer à la guerre ça existe depuis toujours, mais très peu ont tenté de sauter le pas en proposant l’approche inverse. Ainsi, à  l’image de ces films de western qui nous dépeignaient le côté indien, This War of Mine nous plonge dans la vie ou plutôt la survie d’un peuple en pleine guerre.

Lire la suitePreview – This War of Mine (PC)

To end all wars

Jeu de stratégie, avec les jeux Ageod cette dénomination prend enfin tout son sens. Justement, le tout dernier s’appelle To End All Wars et c’est sur la Première Guerre mondiale.

Lire la suiteTo end all wars

Preview – Armored Warfare (Gamescom 2014)

Après avoir sorti le très bon South Park : Stick of Truth, Obsidian a décidé de changer complètement de thème et de créer un concurrent à World of Tank. Dans un petit coin de la Gamescom, ils nous ont montré de quoi avait l’air Armored Warfare.

Lire la suitePreview – Armored Warfare (Gamescom 2014)

Enemy Front

La Résistance n’a jamais trop été au cœur des jeux de guerre et si on peut citer les excellents Medal of Honor sortis sur PsOne, Jean Moulin et les autres n’ont pas la cote quand il s’agit de parler de la Seconde Guerre mondiale en jeu vidéo. Pourtant, une équipe de développeurs tente de nous plonger en pleine guerre coté civils. Avec succès ?

Lire la suiteEnemy Front

To End All Wars : le wargame hardcore façon AGEOD

Habitué du genre, coutumier de l’arrachage de cheveux et de la difficulté de compréhension globale, souvent adoré par les elites, AGEOD revient avec un nouveau jeu basé sur la Première Guerre Mondiale.

Lire la suiteTo End All Wars : le wargame hardcore façon AGEOD