Legends of Persia

Une daube. Voila ce qu’est Legends of Persia. Je vous le dis dès l’introduction pour qu’il soit simple de le savoir avant l’achat, sans quoi vous regretteriez amèrement votre décision. Legends of Persia est raté en tous points…

Legends of Nothing

Avant de rigoler, dites vous que plusieurs joueurs sont coupables d’avoir Greenlighté ce… truc. Car oui, c’est très rare que cela se passe ainsi mais il ne sera absolument pas question de respect des développeurs dans ce test. Parce que c’est la goutte d’eau, parce qu’il y a un moment ou il faut savoir dire “Stop !” à ceux qui se moquent de nous ouvertement et clairement, les développeurs de cet étron vidéoludique savaient ce qu’il en retournait quand ils l’ont proposé sur Greenlight. Et sa sortie sur Steam est une belle honte.

Ils le savaient, ces développeurs sans fierté, qui proposent un hack’n slash extrêmement limité, jouable uniquement en solo, offrant une durée de vie de seulement quelques heures. Un hack’n slash jonché de bugs allant du personnage qui arrête d’attaquer à la simple barre de vie qui ne descend plus (pratique pour finir ce test, je vous l’avoue !). Ils le savaient aussi que la musique était absente une fois sur deux, tout comme les dialogues doublés des cinématiques dessinées en noir et blanc, longues et ennuyantes comme ce n’est pas permis. Bref, ils le savaient que leur jeu était d’une nullité sans nom, sans aucun équilibre ni même intérêt global. Et pourtant, ils l’ont sorti.

Quelle honte…

C’est assez énorme de voir à quel point ce jeu est une catastrophe à tous les niveaux, s’en est même complètement hilarant et vous fera passer un bon moment à montrer ce jeu à vos amis pour vous en moquer. Et c’est normal. Car entre les bugs, les retours au bureau et la réalisation complètement honteuse, il y a de quoi faire ! On clique droit sur les ennemis nommés “Zombie_LVL2” avec quelque-fois des chiffres incompréhensibles à côté, l’intelligence artificielle est complètement inexistante et ils n’hésiteront pas à tricher en se soignant très rapidement, en frappant à plusieurs, sans que ce soit équilibré d’une quelconque façon. Pas grave, vous prenez des niveaux très rapidement et votre personnage deviendra un tueur en série en quelques clics. Il m’est arrivé de laisser mon doigt appuyé sur le clic droit de la souris pendant que je discutais en pleine partie, que je faisais tout à fait autre chose.

Les ennemis s’entassent autour de nous, on tape sur la touche du raccourcis “Potion” de temps en temps et on attend que tout le monde soit éliminé. C’est honteux, je le répète, mais c’est très important que ce soit dit à maintes reprises. Legends of Persia est un des plus mauvais “jeux” (et les guillemets n’ont jamais été aussi importants qu’ici) qu’il m’ait été donné de voir depuis que Game Side Story existe. Depuis même la première fois ou j’ai posé mes yeux devant un jeu vidéo. A contrario, du coup, il est aussi à mourir de rire !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

2 pensées sur “Legends of Persia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.