Preview (GamesCom 2014) – Skylanders : Trap Team

Vous le savez, je suis un grand gamin, complètement fan de ces figurines onéreuses. Cette année, Activision a trouvé le moyen de rendre le tout encore plus cher pour les portefeuilles des parents : on peut désormais attraper certains monstres du jeu pour les emprisonner dans des cristaux et jouer ensuite avec de façon temporaire. Bon, expliquons tout cela, en plus des quelques originalités annoncées…

Skylanders Trap Team Video Game – Official Site - Google ChromeVous jouez dans un jeu de plateforme aussi coloré et amusant que Swap Force quand soudain, un ennemi apparaît sous forme de “contrat”. Affrontez-le ! Une fois battu vous pourrez le piéger, en posant une petite figurine sur le nouveau portail du jeu. Le monstre est alors téléporté directement de votre écran de télévision à la figurine “piège” posée, avec un joli effet sonore passant de vos enceintes de télé à celles du portail. C’est très classe, bien pensé et évidemment, on va vite craquer pour cet effet. Le personnage en profitant pour faire quelques blagues.

Une fois capturé, l’ennemi vous appartient et accompagne votre Skylanders actif. Il ne prend pas sa place : d’une simple pression sur la bonne touche, vous passez de l’un à l’autre, l’ennemi étant jouable de façon temporaire et devant être rechargé de temps en temps. Bien entendu, histoire de compliquer les achats, chaque ennemi appartient à un type précis d’élément (feu, eau, etc.) et devra être piégé avec un cristal du même élément. Malins, les cerveaux de l’équipe Marketing !

Autres nouveautés : les Pets, ces personnages totalement inutiles (rappelez-vous, on vous le disait dans notre premier guide), généralement offerts dans les Micromania après plusieurs achats, sont désormais jouables. Ils sont petits, mignons, se jouent comme les gros Skylanders, peut-être même un peu trop : en gros, ce sont les mêmes personnages mais en plus petit. On aurait pus s’attendre à quelque chose d’un peu plus original. Tant pis.

Évidemment, toutes les figurines des jeux passés fonctionnent sur celui-ci, y compris les Giants et les Swap Force. Coté scénario, on semble suivre davantage Cali, l’héroïne des précédent épisodes (excepté Swap Force, concentré sur Flynn). Enfin, il y aura un nouveau mini jeu : les Skystones Smash. Cela reprend le concept de Skystones des deux premiers opus, mais cette fois les joueurs pourront créer leur deck de cartes.

Enfin, on nous a montré la version pour tablettes de Skylanders : Trap Team et si évidemment elle se destine avant tout aux enfants, avec un plus petit portail et une portabilité forcément excellente, elle n’en est pas moins un vrai tour de force. C’est le même jeu, entièrement, plus moche mais loin d’être vilain pour autant. Techniquement, la prouesse est à applaudir.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.