Warhammer: Vermintide

Warhammer: Vermintide

Faisons les présentations

L’équipement de nos héros se compose d’une arme de mêlée et d’une d’attaque à distance. Chacune s’accompagne de différentes statistiques prenant en compte les dégâts et la vitesse, qui se passeront de commentaire, les cibles, qui plus elle sera élevée et plus le nombre d’ennemis touchés par chaque coup sera grand, la projection indiquant la capacité de l’arme à les repousser, et enfin la portée de vos attaques pour les armes à distance uniquement.

Chaque objet récolté s’accompagne d’un niveau de rareté indiqué par la couleur de son nom, à l’image de ce que l’on peut retrouver dans certains hack and slash, allant ainsi: blanc, vert, bleu, orange et rouge. La couleur pourpre étant réservée pour les armes venant des dlc.

En sus des potions et des trousses de soins, vous pourrez ramasser dans les niveaux diverses bombes artisanales et des potions de buff de vitesse ou de force.

Dans la taverne servant de zone de repos et de préparation aux missions, vous pourrez y modifier votre armement comme l’améliorer à la Forge. La Forge comporte trois options cruciales : fusionner, permettant de combiner cinq objets d’une même rareté pour en un obtenir un de qualité supérieur ; améliorer vous offre la possibilité de débloquer une ou plusieurs capacités passives rattachées à vos armes, (appelées améliorations), offrant des bonus souvent non négligeables ; récupérer vous permettra tout simplement de démanteler un objet pour en obtenir des matériaux plus ou moins rares servant à les fusionner et améliorer.

Vous y trouverez également le Sanctuaire du Réconfort, qui deviendra vite essentiel à qui voudra se farcir les plus hautes difficultés du jeu. À l’instar de la Forge, il propose trois options : la prière vous permettra de débloquer une nouvelle arme de mêlée ou à distance dont la rareté dépendra de celle du matériau que vous utiliserez ; l’offrande est là pour ceux qui voudraient modifier les améliorations associées à une arme ; l’invocation est là pour augmenter le pourcentage de réussite des améliorations de vos armes.

Si nos cinq héros partent avec des attributs de base les différenciant les uns des autres, il ne faut pas oublier que vous débloquerez à terme de nouvelles armes. Celles-ci peuvent radicalement changer la façon de jouer un personnage en lui ajoutant une arme plus précise, puissante ou rapide. Il vous sera toujours possible de vous équiper à votre convenance afin de customiser vos héros selon vos propres goûts en matière de combat.

Victor Saltzpyre

Chasseur de sorcière avant tout
Chasseur de sorcière avant tout

Victor est un chasseur de sorcière appartenant à l’Ordre des Templiers de Sigmar. Bien qu’il soit d’habitude d’un naturel zélé dans son travail, son obsession dans l’éradication des Skavens l’amènera à prêter main forte à la libération d’Ubersreik des griffes de cette vermine rampante.

Son armement de mêlée se constitue de rapières, de longues épées à deux mains ou de haches de guerres lui permettant de faire pas mal de dégâts à l’adversaire. En contrepartie, ses moyens de défense sont limités. Il s’agit avant tout d’un personnage de type dps, c’est-à-dire qu’il est là plus pour créer du dommage qu’en encaisser. Il seconde ses convictions avec en deuxième arme des arbalètes, des pistolets simples ou répétiteurs. Ces derniers lui permettent de choisir entre les dommages causés, les nombre de cibles atteintes ou la portée de ses attaques.

Cette versatilité fait de Victor un personnage équilibré facile à prendre en main qui devrait convenir aux débutants voulant s’essayer à Vermintide en douceur et avec classe, chasseur de sorcières oblige.

Kerillian

Kerillian, Ingénieure des travaux des eaux et forêts
Kerillian, Ingénieure des travaux des eaux et forêts

Kerillian est une elfe forestière qui s’est retrouvée un peu par hasard au milieu de tout ce foutoir. N’ayant pas froid aux yeux, la mystérieuse chasseresse prête main forte à la résistance humaine contre les rongeurs aux dents longues.

Elle manie en temps normal un combo de dagues qui peut se panacher à coups d’épée, ou encore d’une dague et d’une épée ensemble, pourvu qu’elles soient elfiques. Kerillian tranche dans le vif du sujet avec dextérité et rapidité au détriment de dommages causés faibles ou moyens. Son arme principale semble pourtant très secondaire face à son arc. Maîtresse dans l’art noble de l’archerie, elle transperce avec célérité ses ennemis de flèches pouvant même être enflammées ou empoisonnées selon votre chance au loot de fin de niveau.

Globalement, Kerillian n’est pas vraiment là pour dévaster l’ennemi (quoique), mais plutôt assurer un rôle de support, à l’arrière, grâce à ses tirs rapides et efficaces.

Bardin Goreksson

Bardin, bûcheron pour bonsaï
Bardin, bûcheron pour bonsaï

Bardin est le nain dans toute sa splendeur. Grande gueule, petit mais costaud, il est un peu le tank idéal avec son jeu à la fois offensif et défensif. Il manie la hache aussi bien que le marteau de guerre. Il tranche et écrase aussi bien dans les verticales que les horizontales, pour une portée en général limitée mais un grand nombre de cibles atteintes. Il peut aussi s’équiper en mêlée d’un bouclier lui procurant une protection supplémentaire et une meilleure projection de l’ennemi quand il s’agira de les repousser.

Son arme secondaire peut être une arbalète comme un fusil à double canon scié à la portée restreinte mais méchamment violent. Plus fort encore, il pourra également récupérer une espèce d’arquebuse faisant beaucoup de dégâts et avec une longue portée au détriment d’un ciblage restreint et d’un rechargement plutôt lent.

Sienna Fuegonasus

Sienna sait réchauffer les cœurs
Sienna sait réchauffer les cœurs

Sienna est la caution magie de la bande puisqu’elle est pyromancienne de son état. Elle peut utiliser en mêlée une épée ou une masse d’arme. Mais c’est sans aucun doute sa magie qui remportera tous les suffrages de popularité. Son bâton de sorcier lui permet en effet de manier le feu à sa convenance. Ses différents sorts peuvent aussi bien être de zone, des tirs rapides de boules de feu ou encore un faisceau enflammé concentré pour n’en citer que quelques-uns.

Notre sorcière est vraiment un personnage intéressant à manier, mais difficile à maîtriser. En effet, plus elle utilisera ses sorts de feu et plus une barre se remplira. Passé un certain cap, elle aura très chaud au point de s’enflammer et de perdre de la vie graduellement. Sienna peut s’avérer redoutable si l’on sait utiliser sa magie intelligemment en prenant en compte le cooldown de ses sorts de feu.

Markus Kruber

Aucun lien de parenté avec Hans Gruber
Aucun lien de parenté avec Hans Gruber

Markus en tant que bon soldat de l’Empire affiche une armure chatoyante et un air sûr de lui. S’il peut utiliser le combo du bouclier et de l’épée, c’est avec des armes à deux mains comme les masses, les grandes épées de type claymore et autres marteaux de guerre qu’il fera le plus de dégâts au corps à corps au détriment de sa vitesse d’attaque. Son arsenal secondaire est principalement constitué de fusils lui offrant une portée générale plutôt élevée.

C’est un héros dont j’ai du mal à définir l’intérêt. Il semble avoir dans ce qu’il offre pour se battre un peu de Victor et de Bardin à la fois. Il est un peu redondant dans ce qu’il est censé apporter. Il reste néanmoins suffisamment intéressant en offrant une combinaison entre puissance et un côté tank appréciable. Ses armes à distance souvent précises peuvent également lui donner un petit rôle de support. Un homme à tout faire en somme.

Laisser un commentaire