Gamescom 2016 – Preview : GWENT

Il me semble inutile de présenter le Gwent, ce jeu de cartes ayant eu son heure de gloire grâce à un autre jeu moult fois acclamé, et à juste raison. Présent et apprécié dans The Witcher 3, ce jeu complètement meta arrivera très prochainement faire son phénomène en stand alone.


Il sera free to play avec, nous promet-on, une boutique complètement optionnelle. Difficile d’en dire plus sur son modèle économique. On restera sur cette maigre assertion de CD Projekt. Bien évidemment, il était inconcevable pour eux de le sortir tel qu’il était dans The Witcher. Pour une version à lui tout seul, un relooking et un approfondissement de son gameplay semblait nécessaire et devrait l’être. Pour l’occasion, l’interface a été revue et étoffée aussi bien en informations utiles qu’en terme de style visuel. Les cartes elles-mêmes ont été refaites avec de superbes illustrations qui seront à terme dans un effet relief en 3D tout en gardant l’esthétique des jolies illustrations de The Witcher.

Pour un jeu de cartes, il l’emporte déjà à mes yeux d’un point de vue graphique, n’ayant que peu aimé celui d’un Hearthstone ou du Elders Scrolls. Question de goût je suppose. Pour le reste, on reste en terrain connu. Les règles sont sensiblement les mêmes, c’est à dire que vous devrez y choisir un set de cartes, des factions, basés sur l’univers du sorceleur, en comptant celle des monstres, du Nord, la Scoia’tael, etc. De ce côté, on nous promet de nouvelles factions en plus de celles de base de The Witcher 3.

Les cartes, en plus de leur relooking, ont également été enrichies. Leurs effets sont plus variés et complexes qu’auparavant, amenant son lot de nouvelles stratégies à élaborer. Après la présentation Powerpoint de rigueur, il était temps pour nous de tester une build non finale de Gwent The Game.


Bon, je ne vais pas vous mentir, c’était du Gwent tout craché mais avec effectivement en apparence plus de profondeur dans les tactiques possibles. Ce fut aussi un moment agréable me rappelant le plaisir que pouvait me procurer ce jeu dans le jeu. Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour tenter de participer à la beta, devant arriver très bientôt.


Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

3 pensées sur “Gamescom 2016 – Preview : GWENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.