PDXCON 2018 : L’interview de Susana Meza Graham, COO

Comme je le rappelais dans le premier article concernant la PDXCON, L’événement était l’occasion de rencontrer l’équipe de développement et de parler directement et librement avec eux. Si mon niveau d’anglais et ma timidité n’a pas permis que cela se passe au mieux, j’ai tout de même tenu à interviewer un membre de Paradox Interactive, la vice-présidente Susana Meza Graham.

Lire la suitePDXCON 2018 : L’interview de Susana Meza Graham, COO

PDXCON 2018, partie 2 : Les annonces

Après le retour sur la PDXCON, partie convention, vient le temps de faire un tour du côté des annonces. Deux jeux, trois DLC, et un nouveau support. Même si les derniers Surviving Mars et Battletech n’avait rien programmé, il y a eu tout de même de quoi contenter les présents. Moins d’un an après l’acquisition de Triumph (Age of Wonders et Overlord), l’annonce d’un nouveau titre fut d’aucune surprise…

Lire la suitePDXCON 2018, partie 2 : Les annonces

Surviving Mars

Lassés de nous proposer de jouer les dictateurs de pacotille dans la série des Tropico, Haemimont Games nous propose une coopération avec Paradox pour coloniser Mars avec stratégie, tactique et gestion. Voilà un jeu au rythme très intéressant… et frustrant à la fois.

Lire la suiteSurviving Mars

Cities: Skylines – Concerts

Souhaitant toujours peaufiner leur jeu Colossal Order et Paradox ont préparé une quatrième mini-extension entre deux majeures. L’intérêt est présent, puisqu’elle aborde le thème du divertissement, un grand oubli du jeu.

Lire la suiteCities: Skylines – Concerts

Stellaris: Leviathans

Dès les premières années de son ère de conquête spatiale, la Coalition de l’Esclavage s’est très vite établie à travers la galaxie toute entière, dans le seul but d’être l’espèce dominante de celle-ci. Après plusieurs années de guerre et d’esclavagisme, la flotte de la Coalition de l’Esclavage se retrouvera décimée en quelques instants dans le système d’Egrore ; un gigantesque vaisseau spatial « Dreadnought automatisé » protégeant le système en attaquant tous ceux qui osent y mettre les réacteurs.

Quelques années plus tard, alors que la flotte de la Coalition avait bien grandi – partiellement financée par XuraCorp, une enclave marchande – un accident similaire arriva de nouveau : un dragon gigantesque annihila l’entièreté de la flotte à coups de lasers avant qu’elle ne puisse se défendre ou même s’enfuir. Après quelques années supplémentaires, un spectre se retrouva à errer à travers les frontières de l’empire, détruisant toute station spatiale sur son chemin, avant de se retrouver dans le territoire d’un empire ennemi. L’Enclave Lambda, un repère de « curateurs » gardiens des mystères de la galaxie, apprendra alors à Miss Esclavage Ivv uvi-Havfin les secrets de ces étranges et invisibles créatures. Que ce soit le dernier Dragon en vie, un vaisseau spatial surarmé à l’IA devenue folle, un spectre errant ou encore une créature gigantesque à moitié entre cette dimension et une autre, l’enclave a passé des siècles à les cataloguer afin de trouver leurs faiblesses et de vendre ces secrets aux empires las de voir leurs flottes partir en fumée en quelques instants.

Lire la suiteStellaris: Leviathans

Hearts of Iron IV

La sortie d’un jeu Paradox Studio est toujours un petit événement. C’est ici au tour de la franchise Hearts of Iron de subir son lifting périodique. Rappelons le principe aux néophytes, résumons HOI à un jeu de stratégie qui vous permet de chausser les guêtres confortables de n’importe quel chef d’état de 1936 à la fin de la seconde guerre mondiale. La précédente itération, sortie en 2009, avait souffert d’une sortie catastrophique (bugs), mais surtout d’un positionnement à cheval : HOI III était un jeu complexe et nécessitant une longue période d’apprentissage que beaucoup de joueurs, habitués aux autres jeux Paradox, plus simples, n’avaient pas la volonté de la suivre.

Lire la suiteHearts of Iron IV

Gamescom 2016 – Preview : Tyranny

Pour ceux qui seraient restés au fond d’une grotte, Tyranny est le nouveau C-rpg maison du studio Obsidian, juste après Pillars of Eternity. Selon la même formule consacrée, il se jouera en vue du dessus en tournant visiblement sur le même moteur que Pillars.

Lire la suiteGamescom 2016 – Preview : Tyranny

Stellaris

Paradox Development Studio est sans conteste la référence en termes de Grand Strategy, avec des licences telles que Crusader Kings, Europa Universalis, Hearts of Iron ou Victoria. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Grand Strategy est un sous-genre des jeux de stratégie qui place le joueur au contrôle d’une nation ou d’un empire (généralement) et demande d’utiliser toutes les ressources de cette entité (notamment militaires mais aussi économiques, diplomatiques, politiques ou technologiques) pour accomplir des buts divers mais généralement liés à une montée en puissance. Les jeux de Paradox étaient jusque-là historiques, couvrant une période allant du second siècle avant J-C aux années 1960, avec entre autres la Rome antique, le Moyen-Âge, les Grandes Découvertes ou encore les deux Guerres Mondiales. Avec Stellaris, PDS se jette dans l’inconnu : le jeu débute en l’an 2200, alors que des civilisations diverses et variées accèdent à la possibilité du voyage dans l’espace. De nombreuses mécaniques et features intéressantes du jeu se découvrent par accident en jouant et émerveillent le joueur. Pour tenter de laisser la surprise, je vais quand même essayer de ne pas trop spoiler celles-ci dans la suite de ce test et de me concentrer sur les mécaniques abstraites et principales plutôt que des détails qui prennent toute leur importance en étant découverts en pleine partie.

Lire la suiteStellaris

[GC15] Preview – Stellaris (PC, Mac, Linux)

Il n’est plus nécessaire de présenter Paradox et son catalogue de jeux principalement tournés vers la stratégie et la simulation de gestion de nations, de royaumes, d’empires ou encore d’armée. Devenir maître en géopolitique, en diplomatie ou dans l’art de la guerre est chose habituelle chez eux. L’annonce de leur nouveau titre au doux nom de Stellaris ne tombe pas très loin de l’arbre et nous emporte cette fois-ci dans l’espace infini.

Lire la suite[GC15] Preview – Stellaris (PC, Mac, Linux)