Preview – Blackguards 2 (PC)

Blackguards premier du nom est sorti il y a tout juste quelques mois, en janvier 2014 pour être exact, et voilà que Daedalic annonce, tambours battants, Blackguards 2 la même année. Bon, calmons nous car il ne sortira en réalité que début 2015, même si seulement un an les séparera. Les développeurs étant sympas et reconnaissants les erreurs faites sur le premier opus, on passe là-dessus, et on écoute pour voir ce qu’ils vont nous proposer cette fois-ci.

Blackguards, pour le résumer rapidement, est un rpg avec de la stratégie en tour par tour dedans, basé sur la franchise de fantasy de The Dark Eye. Google est votre ami si vous ne le connaissez vraiment pas, car comme beaucoup d’univers de ce genre, régulièrement utilisé dans des jeux de rôle, il est trop fourni pour en faire la synthèse ici.

Blackguards 2 est donc la suite du premier, mais vous met cette fois-ci aux commandes de Cassia, une jeune femme aux folles ambitions, qui a décidé de prendre le contrôle du Shark Throne (Trône du Requin) avec l’aide des gardes noirs. Certains des personnages importants du premier épisode reviennent d’ailleurs dans celui-ci, parfois mal en point, auxquels s’ajouteront des petits nouveaux.

Sinon, suite aux problèmes soulevés par la communauté, concernant notamment de nombreux aspects du gameplay, des changements, parfois drastiques, ont été opérés. Dans son ensemble, sur certains points précis, comme par exemple au niveau de l’interface, ou du leveling, des choses ont été simplifiées pour offrir plus de clarté au joueur. Par exemple, la difficulté des missions disponibles sur la carte du monde est désormais affichée.

Question gestion de l’équipe, il sera possible d’avoir une dizaine de membres, dont des mercenaires. Mais ce grossissement des chiffres ne s’arrête pas là. Le nombre d’intervenants en combat peut tourner jusque dans la vingtaine, ce qui va inévitablement rendre les combats plus longs et difficiles nous dit-on. Les combats ont d’ailleurs été revu pour mieux correspondre aux desideratas des joueurs.

Dorénavant, la couverture sur le terrain est possible, et les cônes de visions ont un système de couleurs pour simplifier leur compréhension. Il est aussi possible d’ouvrir des portes présentes dans le décor, ce qui déclenchera de mini-événements pouvant nous être bénéfiques ou pas. Des créatures imposantes et puissantes pourront en sortir par exemple. Cela sera alors à nous de les enchanter pour les mettre de notre côté. Il y aura ainsi plusieurs ajouts qui devraient dynamiser un peu plus le tour par tour des affrontements.

En dehors de ces derniers, il sera désormais possible d’établir un camp pour faire des emplettes, ou s’enquérir de l’état de nos troupes. Parfois, dans une mission, vous capturerez un ennemi vivant. Lors de ce campement, il vous sera possible de l’interroger pour obtenir des informations importantes vous ouvrant alors de nouvelles possibilités. Il est également maintenant possible d’engager des espions pour en avoir par leur biais.

Qui plus est, en réussissant à prendre un point de la carte, vous obtiendrez des bonus, alors qu’en perdre un, ce qui peut arriver, vous en fera perdre. Il sera alors nécessaire de retourner le conquérir. Votre attitude et vos choix auront également une influence sur l’histoire nous dit-on.

En bref, Blackguards 2 est bien partit pour être comme le premier, mais en mieux ; c’est à dire que ses papas, résignés et conscients de leurs erreurs, se sont attardés à les corriger en offrant plus de contenu, mais aussi se sont assurés d’offrir au joueur plus de contrôle et de maîtrise sur son environnement. Si seul le jeu à sa sortie nous confirmera ces impressions, en attendant, il part sur un meilleur apriori que son frère aîné.

[youtube j3j6FTOIEOw 640 390]

Laisser un commentaire