Preview – GRAV (PC)

Développé par BitMonster, un studio truffé de talents parmi lesquels on trouve des anciens de chez différents studios « triple A » qui ont bossé sur des jeux comme Battlfield 2, Unreal Tounament 3 ou encore Gear Of War 2 et 3, ce petit GRAV vous l’aurez compris est le bébé de grosses pointures du jeu qui viennent tremper leur pinceau dans l’univers indépendant.

Stargate entre potes

Disponible depuis le 8 janvier 2015 en accès anticipé, GRAV est un « survival-bac à sable » futuriste multijoueurs dont le monde est généré de manière procédurale (un faux aléatoire soumis à certaines règles) qui fait voyager le joueur sur de vastes mondes aux décors extraterrestres variés et à l’architecture improbable. Un monde ouvert potentiellement sans limite puisque les joueurs peuvent construire une sorte de « Stargate » moyennant de nombreuses ressources rares et nécessitant plusieurs joueurs pour les collecter qui ouvrira l’accès à d’autres planètes à explorer entre potes.

Un système de « craft » très addictif car il vous faudra « droper » les plans de construction de certaines structures, armes, armures et outils sur des monstres nécessitant de s’y mettre à plusieurs pour les vaincre dans des donjons ou à certaines heures de la nuit. Vous chasserez vos proies l’espoir au bout du fusil de trouver votre bonheur lorsque la créature lâchera son dernier râle d’agonie.
Les « loots » ont une part importante autant que la récolte des ressources de base tel que les fossiles, le minerai, le bois ou l’élément « X » sorte de cristal orange qui permet de développer vos aptitudes, de construire certains véhicules ou éléments de votre base.

Donc entre la chasse aux ressources rares et la collecte de ressources plus classiques vous serez pas mal occupé… et les journées s’enchaînent assez facilement. Vous pourrez construire d’immenses bases futuristes munies de générateurs d’énergie alimentant vos défenses qu’il s’agisse de champs de force, de boucliers, de grilles de défense laser pilotant des tourelles on ne s’ennuie pas, il y a du boulot !

Voilà qui donne envie…

La faune et la flore dépaysante de GRAV est variée pour un jeu en accès anticipé, les monstres ont des caractéristiques élémentaires comme par exemple l’électricité, le feu ou encore le poison et sont d’autant plus résistant ou vulnérable face à certains éléments, vous pourrez donc fabriquer un fusil d’assaut avec des dégâts de type froid pour « farmer » les créatures de feu plus facilement. Visuellement très agréable et abouti pour un jeu encore en développement, l’exploration est un vrai plaisir, de même que la musique qui tient une place très importante dans le jeu puisque vous pourrez faire des feux de camp et danser avec vos amis autour du feu pour remonter votre vie. La musique allant crescendo en fonction du nombre de danseurs, le son se fera plus puissant et s’entendra de loin. Nombre de fêtes « électro » peuplent les serveurs dans la bonne ambiance allant de paire avec la direction artistique du jeu tout aussi fluo-techno-électro.

Les véhicules pour le moment limités à deux types permettent d’explorer de vastes étendues. Le monocycle d’abord qui est une copie conforme de celui du Général Grievous de Star Wars qui est destiné à l’exploration terrestre et enfin le jet-pack qui lui permet de monter sur les satellites qui gravitent autour d’une planète pour y cacher votre base à l’abri des regards ou tout simplement de traverser les mers pour découvrir de nouvelles terres à conquérir.

A suivre, avec impatience.

La conquête est également de la partie moyennant une somme importante de ressources, vous pouvez réclamer la possession de plusieurs terrains en y plantant votre bannière afin de déclarer votre lopin de terre. Selon BitMonster des bonus conséquents serons implémentés plus tard en fonction du nombre de terres que vous contrôlerez. L’ambiance globale est haute en couleur, propice à la coop ou au p.v.p vous pourrez tenir des zones entières sous votre joug à l’aide de systèmes de défense et empêcher par exemple l’accès à certains donjons sur vos terres.

Un titre prometteur et de qualité en constante évolution soutenu par un wiki accessible en jeu permettant de trouver des recettes ou des infos utiles, une ambiance festive et colorée, GRAV a de beaux jours devant lui.

MarcheMort

Rock ’n’Rôliste sadique d’alignement loyal mauvais, il aime la littérature anglaise et faire rouler les dés et les têtes. Il déteste les arcs en ciel, les poneys et les escaliers en colimaçon. Joueur de jeux vidéo compulsif depuis le règne de Justinien, il a joué en LAN avec Abdul Al Hazred. Il pratique la nécromancie au quotidien et voue un culte à Cthulhu lorsqu’il est en robe de chambre. Pour lui le jeu de rôle est un style de vie et il parle de lui à la troisième personne pour faire croire à ses lecteurs qu’il n’a pas écrit sa bio’ lui-même à quatre heures du matin. Twitter : @Marchemort.

MarcheMort

MarcheMort

Rock ’n’Rôliste sadique d’alignement loyal mauvais, il aime la littérature anglaise et faire rouler les dés et les têtes. Il déteste les arcs en ciel, les poneys et les escaliers en colimaçon. Joueur de jeux vidéo compulsif depuis le règne de Justinien, il a joué en LAN avec Abdul Al Hazred. Il pratique la nécromancie au quotidien et voue un culte à Cthulhu lorsqu’il est en robe de chambre. Pour lui le jeu de rôle est un style de vie et il parle de lui à la troisième personne pour faire croire à ses lecteurs qu’il n’a pas écrit sa bio’ lui-même à quatre heures du matin. Twitter : @Marchemort.

4 pensées sur “Preview – GRAV (PC)

  • 09/02/2015 à 19:11
    Permalink

    Ce jeu continue de me donner envie! Je craquerais dans pas longtemps je pense. :)

    Répondre
  • MarcheMort
    09/02/2015 à 19:39
    Permalink

    Rejoins le feu et danse :)

    Répondre
  • 10/02/2015 à 18:10
    Permalink

    Encore un jeu qui me fait vraiment de l’oeil :) Mais j’essaie de me limiter au maximum sur les early acces.

    Répondre
  • Vasquaal
    18/02/2015 à 11:42
    Permalink

    La même. J’étais curieux et l’avis enthousiaste de Druss m’a donné envie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.