[GC 15] Preview – Sublevel Zero (PC, Mac, Linux, SteamOS)

Créé au départ dans le cadre du Ludum Dare 29, Sublevel Zero se paie le luxe d’une version commerciale accompagnée de prestations rehaussées. Graphismes réévalués à la hausse, toujours dans un style mâtiné de textures aux gros pixels, mais cette fois-ci accompagné d’effets de lumières fort attrayants.

Sigtrap Games et Mastertronic travaillent ensemble sur cette version afin de nous offrir un descent-like à base de niveaux générés aléatoirement aux environnements variés. C’est donc belle et bien de l’action à 360° degrés que l’on vous y proposera. Pour avoir pu le tester, je peux vous confirmer que ça bouge bien pour le moment, et dans toutes les directions pour ne rien gâcher.

Ce qui pouvait sembler couler de source le sera. Sublevel Zero supportera également les casques de réalité virtuelle. On ne pouvait rêver mieux même si on imagine que à 360°, quelques-uns iront rejeter leur petit déjeuner aux toilettes. Même sans, ce type de déplacement atypique, qui avait fait les beaux jours de Descent, a demandé de la part de votre serviteur un certain temps d’adaptation.

Le jeu se veut roguelike avec mort permanente. Pour vous aider dans votre quête, des matériaux seront à ramasser ça et là pour se crafter les obligatoires upgrades. Son développeur nous promet plusieurs niveaux avant d’en voir le bout.

De toute façon, si la formule du roguelike est bien gérée, cela en fera un jeu auquel on devrait revenir régulièrement. En l’absence d’un successeur à Descent, Sublevel Zero pourrait très bien remplir le vide laissé par ce dernier. Rendez-vous vers fin septembre où il devrait normalement nous montrer ses canons.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.