Preview – Cosmochoria (PC)

Sorti de nulle part en Early Access est clairement pas prêt de débarque en version finale, Cosmochoria plaisait déjà avec ses graphismes simples mais faisais un peu office de “petit jeu flash”. Mais ce terme est beaucoup trop réducteur pour lui…

Petit cosmonaute

Vous jouez un petit cosmonaute que vous pouvez faire voler dans l’espace. A la rencontre de la gravité d’une planète, représentée par un halo bleu, vous “tomberez” sur celle-ci et pourrez y détruire les quelques aliens qui y habitent avec votre petit pistolet laser. Ensuite vient le moment ou il faut planter sa graine, pour faire pousser des arbres qui eux-mêmes vous donneront des fruits pour d’autre graines, d’autres arbres, etc. Sur une planète, notre Fuel remonte peu à peu pour des escapades en jetpack dans l’espace qu’il va falloir apprendre à contrôler. Mais pour reprendre de la vie, il faudra planter assez d’arbres sur une planète pour la rendre verdoyante et pouvoir “pomper” toute sa vitalité. Les idées de gameplay sont intéressantes et on s’y perd rapidement, surtout grâce à une jouabilité déjà passionnante.

Sur les planètes, vous pourrez aussi créer des tourelles pour vous défendre : des lasers, des boules de feu mais aussi des statues Moai venant fracasser le sol pour frapper les ennemis ayant atterris près de vous… Dans les airs, il faudra se battre contre des soucoupes volantes (qui lâchent quelques aliens en plus de vous tirer dessus) et des robots tueurs. Enfin, au bout d’un certain temps, un dragon géant cracheur de feu viendra vous faire la peau avec sa grosse barre de vie, sa musique qui devient beaucoup plus sombre et le signe que c’est le combat de votre vie : difficile, ce défi vous fera récolter un max de petits cristaux.

La dépendance en version 0.125

Quand vous tuez des ennemis, vous récoltez de petits cristaux. Ceux-ci vous servent de monnaie d’échange, une fois votre partie terminée en Game Over, contre des améliorations. Vous débloquerez de nouveaux personnages, de nouvelles armes, mais aussi et surtout des améliorations permettant de faire grandir vos jauges de vie et de fuel, d’accélérer les constructions, le plantage des arbres et autres possibilités amusantes et qu’on veut toujours plus rapides et efficaces. Chaque nouvel achat donne envie de se replonger dans l’aventure et rapidement, on en devient accro. Alors que ce n’est qu’un Early Access !

Étonnant et amusant, Cosmochoria part donc avec de très sérieux atouts pour nous proposer des nuits blanches à n’en plus finir. Il lui manque toutefois une sérieuse correction de bugs, principalement de collision entre les tirs, les planètes et les ennemis, puis sans doute un peu de contenu “scénaristique” pour ne pas faire pâle figure. Mais nul doute qu’à la sortie, on parlera de Cosmochoria en bien. Voilà un des rares jeux en Early Access dont on peut vous conseiller l’achat. C’est tellement rare…

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Une pensée sur “Preview – Cosmochoria (PC)

  • 06/10/2014 à 22:41
    Permalink

    Excellent jeu et en plus développé avec Construct 2 !!

    Merci, super article !

    Répondre

Laisser un commentaire