Lock Break Battle : mon petit coeur fait boum boum boum

Attention, ceci est une news écrite dans des conditions extrêmes. Pour aller avec le thème du jeu dont je vais vous parler aujourd’hui, j’ai décidé de poser quelques bombes tout autour de la maison d’Hiji avec lui à l’intérieur. Après tout je dois bien me venger pour ce qu’il m’a fait dans quelques heures de maintenant, soit il y a quelques heures de votre maintenant. Les bombes exploseront si je mets trop de temps à écrire cette news, allez top il est 23:46 c’est parti.

Vous l’aurez peut-être deviné à partir du moment où j’ai commencé à parler de bombes, mais aujourd’hui on va parler d’un Bomberman-like, un genre que j’affectionne tout particulièrement. Développé par Algitt Studios, composé de la seule personne qu’est Stephen Scott, Lock Break Battle reprend en effet les bases d’un Bomberman tout en changeant quelque peu les règles du jeu. Le but n’est pas de faire exploser tous vos ennemis ici, mais de collecter des clés vous servant à vous échapper du labyrinthe dans lequel vous êtes enfermés. Pour pouvoir obtenir ces clés, vous devez donc tabasser vos ennemis tout en évitant pièges et feu, vous l’aurez compris. A chaque partie, vous pouvez décider d’incarner l’une des quatre classes aux avantages et désavantages propres à chacun : l’archer, le mage, le voleur et le guerrier. Le jeu se joue jusqu’à huit joueurs (en multijoueur donc, si on ne peut pas casser la gueule d’Hiji ça n’a aucun intérêt même si le jeu disposera d’un mode solo) et, chose très intéressante, vous pouvez débloquer des pièges en atteignant certaines portes, pièges que vous pourrez cacher dans le labyrinthe afin de voler les clés de vos concurrents. Comme pour moi lors de l’écriture de cette news, le temps est limité : dès que le compteur tombe à une minute restante pour la partie, un dragon arrivera dans le seul et unique but de cracher du feu et de faire de chaque joueur son dîner (ou petit-déjeuner ou ce que vous voulez, selon l’heure à laquelle vous jouez).

Prévu pour le mois de février de l’année prochaine, Lock Break Battle devrait sortir parmi les nombreux jeux du Xbox Live Indie Games ainsi que sur Windows, Mac et Linux. Bien sûr, tout cela a un prix : 15 000 dollars. C’est en effet la somme que demande le développeur afin de terminer son jeu, sachant qu’il a déjà obtenu 5 305 dollars à l’heure où j’écris cet article soit un tiers de son objectif, mais il reste encore jusqu’au 2 janvier pour lever les fonds nécessaires (un joli cadeau pour le noël et le jour de l’an de ce cher développeur donc, si la campagne réussit). Les différentes récompenses vont de 1 à 5 000 dollars, et c’est, somme toute, plutôt varié. Au programme, vous avez donc : un mail de remerciement, le jeu (à partir de 10 dollars sur PC, Mac et Linux et de 30 dollars pour la version XBLIG), l’alpha, la beta, des t-shirts, une version physique du jeu, une statue (il y a des petites et des moins petites, des grandes et des plus grandes), une illustration personnalisée, des peluches et d’autres. Si vous êtes le premier à donner 5 000 dollars, vous obtiendrez une très jolie et unique reward : vous serez en effet pris comme modèle pour être le roi ou la reine du mode histoire, une illustration sera faite de votre personnage ainsi qu’une statue d’une taille plutôt sympathique, de trois pads compatibles Windows et 360 ainsi qu’une Xbox 360 customisée et fournie avec Kinect, le premier jeu XBLIG du développeur Endless Princess et bien évidemment Lock Break Battle. Malheureusement pour vous, tout cela a déjà été acheté. Mais si c’est le jeu en lui-même ou des plus petits goodies qui vous intéressent, c’est par ici qu’on aligne l’argent et comme il est 00:45, je suis bien évidemment en retard et au regret de vous annoncer qu’Hiji vient de périr dans une explosion. Comme je sais que personne ne le regrettera, je vous laisse quand même le trailer du jeu.

[youtube PYYRFw7v5ug 640 390]

Laisser un commentaire