Gunmetal Arcadia

An 2049. La mode est au retro. Basé sur le classique « Asassin’s Creed », le géant vidéo-ludique Vivendi-BioWare vient de sortir « Journée d’un Assassin », s’inspirant de cet âge d’or du jeu vidéo. Au programme, tout un tas de choses vieillottes pour vous rendre nostalgique ! On retrouve ainsi une aventure épique fournie en fonctionnalités qui vous rappelleront ces longues heures passées devant cette bonne vieille « télévision » telles que de la 3D ! de l’aliasing ! des animations irréelles faisant passer des humains pour des crabes ! 30 fps ! du motion control ! deux missions spéciales en VR ! Retrouvez toutes ces sensations d’un autre temps et bien plus encore, quand l’on pouvait poser la manette par terre et se laisser guider à travers d’innombrables missions à revivre une dizaine de fois à la suite pour encore plus de bonheur !

Lire la suiteGunmetal Arcadia

N++

Quel est le point commun entre l’emmental français et l’emmental, le gruyère français et le gruyère, un jeu de plateforme quelconque et N++ ? Quand vous avez goûté du second, vous ne pouvez plus jamais retourner au premier sans avoir un arrière-goût insupportable au fond de la gorge. Tenter de jouer à n’importe quel jeu de plateforme après avoir passé plusieurs heures sur N++ est l’équivalent vidéo-ludique de tenter de manger une fondue ou raclette savoyarde après en avoir mangé ne serait-ce qu’une seule fois en Suisse. Ça ne passe tout simplement pas du tout, et on se retrouve très vite à pleurer en boule en-dessous de son lit, ne pouvant être satisfait par une pâle copie.

Lire la suiteN++

Endless Legend : Tempest

La série des Endless – et plus particulièrement Endless Legend – a probablement un des titres les plus appropriés de l’histoire des titres de jeu vidéo. A chaque fois que je lance Endless Legend, je me retrouve à passer une après-midi/nuit/journée entière sur le jeu sans vraiment pouvoir m’arrêter et – assez souvent – sans même finir une partie. Généralement, je recommence à zéro à chaque période où je me remets à jouer au jeu et, même là, je ne vais pas si souvent que ça jusqu’au bout. Si le jeu est ainsi littéralement interminable pour moi, il a aussi le contenu pour supporter des dizaines et dizaines d’heures de jeu à la suite sans jamais lasser.

Lire la suiteEndless Legend : Tempest

GoNNER

Une ambiance plutôt glauque, des couleurs néanmoins assez pétantes et flashy, des monstres au design relativement simple mais toujours accrocheur, une sorte de créature humanoïde sans tête… aucun doute, GoNNER est bien le nouveau jeu de Ditto ! Pour ceux qui ne sont pas familiers avec son oeuvre, Ditto est l’auteur de tout un tas de petits jeux tels que le merveilleux DAGDROM ou encore le très chouette hets, en quelque sorte ancêtre de GoNNER. Ce dernier est donc son premier jeu commercial, bien plus gros et peaufiné que les précédents, Ditto s’occupant de tout sauf de la partie sonore, Martin Kvale (connu notamment pour la musique de Teslagrad et Among the Sleep) étant derrière la bande-son.

Lire la suiteGoNNER

Event[0]

Event[0] est décrit par ses développeurs, le studio français Ocelot Society, comme un jeu d’aventure narratif étant centré autour de la relation entre le joueur et une intelligence artificielle nommée Kaizen. Ayant commencé en tant que jeu étudiant, Event[0] a bien avancé depuis, ayant gagné notamment le support de l’Indie Fund. Si le concept d’établir une relation avec un IA en tapant tout ce qu’on voulait avec son clavier semblait très intéressant, il était facile de douter d’à quel point cela allait tenir une fois le jeu en main.

Lire la suiteEvent[0]

Seasons After Fall

Seasons after Fall est enfin là après tant d’années d’attente, et on peut dire que ça valait le coup de patienter ! Pour rappel, il aurait dû être le premier jeu du studio français Swing Swing Submarine, fondé en 2009 pour travailler dessus, qui a dû le mettre en pause en 2011. C’est fort de l’expérience de deux autres jeux, les excellents Blocks That Matter et Tetrobot & Co, que Swing Swing Submarine a repris le développement de Seasons after Fall en 2014 pour enfin le sortir cette année.

Lire la suiteSeasons After Fall

Planar Conquest

Planar Conquest est, après Worlds of Magic en 2015, le second essai de Wastelands Interactive à un sucesseur spirituel de Master of Magic. Le studio compte d’ailleurs parmi ses rangs Geroge Edward Purdy en tant que directeur créatif, précédemment connu pour son travail sur des 4X cultes tels que Master of Magic et Master of Orion.

Lire la suitePlanar Conquest

Dreii

C’est avec des questions plein la tête que je me suis approché de Dreii lors de la dernière Gamescom. J’y avait découvert un petit jeu intriguant de par son humilité, mais cachant une grandeur intérieure insoupçonnée de par le dialogue qu’il était capable d’instaurer avec le joueur. Dreii est un concept, un jeu de puzzles qui demandent beaucoup à la physique, amusant de par son côté purement manuel et obligeant à un certain doigté. Il est un peu comme l’enfant caché du Jenga et de Journey.

Lire la suiteDreii

Road to Ballhalla

J’ai une certaine tendresse pour ces jeux de balle et de boule toujours très arcade, souvent hybrides entre jeu d’adresse, de puzzle et de plateforme. J’ai passé énormément d’heures sur Kula World notamment, mais je dois avouer très facilement m’amuser à partir du moment où on me laisse au contrôle d’une balle, à naviguers diverses plateformes.

Lire la suiteRoad to Ballhalla

This is the Police

This is the Police est le premier jeu des biélorusses de chez Weappy Studio, passé avec succès par la case Kickstater début 2015. Comme on peut plus ou moins le déduire à son nom, le jeu met le joueur aux commandes de Jack Boyd, chef de police dans la ville fictive de Freeburg à qui il reste 180 jours avant son licenciement. Le but devient donc d’arriver jusqu’à la fin de cette période en se faisant le plus d’argent possible pour cette retraite anticipée, jonglant entre le corps de police, le bureau du maire et la mafia.

Lire la suiteThis is the Police