Gamescom 2016 – Preview : Moto Racer 4

Gamescom 2016 – Preview : Moto Racer 4

Pendant les années Playstation 1, la série Moto Racer faisait partie de ces jeux que je faisais en boucle, en solo et en multi, j’étais pas encore assez vieux pour savoir si c’était réellement de bons jeux, mais ils ont sans aucun doute laissé leur marque dans mes souvenirs, mais qu’en est-il de ce dépoussiérage avec un 4ème épisode ?


Trop rapide, trop furieux.

Les premières impressions manettes en main sont d’ailleurs très spéciales, la nostalgie opère mais pour de mauvaises raisons, car ça fait vraiment mal de voir un jeu aussi rigide en 2016, du gameplay aux animations, tout a cette impression de “J’aurais pu jouer à ce jeu il y a dix ans”. Moto Racer 4 souffre également d’un grand nombre de bugs de collisions, ce qui pour un jeu de course peut vite devenir dérangeant, surtout un où l’on peut frapper les autres joueurs ou se prendre un camion sur la route.

Ce qui est dommage, car au niveau du contenu le jeu a de quoi offrir ! Plusieurs cartes, beaucoup de modes de jeu, un gameplay très différent entre les course de route et celles de cross, mais aussi plusieurs personnages avec chacun leurs statistiques et leur look propre. Il y a également de bonnes choses dans le gameplay, tout n’est pas à jeter, surtout sur les courses de tout terrain qui semblent être les plus intéressantes. Le jeu peut se jouer jusqu’à dix joueurs, et c’est probablement là qu’il sera le plus fun.

En revanche, c’est techniquement que Moto Racer 4 accuse le coup, outre les problèmes déjà évoqués, il est totalement à la ramasse graphiquement. Les cartes sont vides, tout y est carré et aliasé, les textures bavent partout, etc. Le rythme très rapide du jeu sert un peu de cache misère, mais ça saute tout de même très vite aux yeux. J’ai malheureusement pas pu tester la Réalité Virtuelle que le jeu proposera sur PS4, mais je pense que c’était une chance, car je vois mal comment ça pouvait se finir sans nausées.


Moto Racer 4 a vraiment l’air d’être très loin de pouvoir sortir dans cet état et le fait qu’il soit prévu pour arriver début novembre ne rassure vraiment pas tant il a l’air de demander encore au moins 6 mois de plus. Il s’améliorera peut être encore d’ici là, ou après sa sortie, mais il faut vraiment avouer qu’une fois la nostalgie (vite) éliminée, il n’a plus grand chose pour lui.


Laisser un commentaire