Preview – Kyn (Gamescom 2014)

Je ne suis pas fan de RPG, et encore moins de jeux de stratégies. Alors quand Skywilly m’a dit « bon, l’un de tes premiers rendez-vous pour la Gamescom, c’est Kyn, un jeu RPG/stratégie » je n’étais pas franchement motivée. Mais après avoir rencontré Victor Legerstee, l’un des deux développeurs du jeu, j’ai mis mes à priori à la poubelle et j’ai simplement admiré le travail du tout petit studio Tangrin Entertainment.

Kyn est donc un RPG où une équipe de deux à six personnages est jouable. Dans un univers où les humains et les autres races ne sont pas tous plein de joie et de bonne humeur, de nombreux choix moraux sont possibles, autant au niveau des quêtes principales que secondaires. Ces choix ont évidemment un impact sur l’histoire et jouent un rôle majeur sur les interactions et les relations avec les habitants des différents mondes. Ces mondes sont connectés via des portails, et bien entendu, la conquête des différents territoires fait rage. Kyn n’offre pas forcément d’indications au joueur quant à la prochaine quête à compléter. Nous sommes libre d’y faire ce que l’on veut, et comme on le veut.

Les missions à réaliser peuvent être résolues de différentes manières. Vous pouvez par exemple vous la jouer discret et contourner les ennemis autant que possible pour arriver à votre objectif, ou aller directement au but en éliminant tout sur votre passage. L’équipe de personnages, ayant chacun des attributs différents, peut être choisie en fonction du style de jeu. Le gameplay est assez ouvert, même au niveau de la caméra où il est possible de la choisir fixe, ou de la contrôler afin de voir un peu ce qu’il se passe dans les moindres recoins. Ce qui fait l’originalité de Kyn et de son gameplay, c’est le fait de pouvoir changer du tout au tout, et ainsi de s’adapter à une grande majorité de joueurs. En effet, vous pouvez jouer comme à un jeu d’action, en contrôlant vos personnages et leurs skills en temps réel. Mais si vous décidez d’être plus stratégique, il est possible de ralentir le temps afin d’organiser vos attaques et de bien choisir quelles techniques de personnages sont les mieux adaptées pour gagner un combat. Il est même possible de pousser le vice jusqu’à forcer les ennemis à tomber dans les pièges des niveaux.

Ce gameplay très intéressant empêche néanmoins de jouer à plusieurs, ce qui aurait pu être bien amusant. Mais les développeurs gardent cette idée en tête et pourront peut-être proposer un DLC –probablement gratuit – après la sortie du jeu qui se situe aux alentours du printemps 2015, sur PC/mac/Linux pour le moment.

[youtube mVvEMdioBLY 640 390]

Laisser un commentaire