Ittle Dew est de sortie hors de son île

Si je n’aime pas du tout la série des Zelda dans son ensemble, cela s’applique surtout aux épisodes 3D. J’ai en effet assez apprécié A Link to the Past et moyennement aimé les opus NES, sans pour autant les détester. Mais pourquoi je vous parle de Zelda, me direz-vous ? Eh bien, parce que cela s’applique généralement aussi bien aux zelda-like. Ainsi, j’ai détesté des jeux tels que Darksiders mais je suis ouvert à tout zelda-like en 2D, tant qu’il est réussi et ne se contente pas de proposer la même chose que Zelda.

Ittle Dew est justement un zelda-like, d’où mon introduction, vous l’aurez compris. Plus précisément, c’est un jeu d’aventure et de puzzles d’après ses développeurs, les Suédois de chez Ludosity InteractiveDoté d’une direction artistique et d’animations sublimes, Ittle Dew vous proposera donc de vous embarquer dans une aventure sur une île étrange où vous devrez résoudre des énigmes, vaincre les ennemis sur votre route et trouver richesses et trésors afin de vous en sortir, le tout entrecoupé de cutscenes s’annonçant aussi magnifiques que le reste. A savoir que le jeu a été développé dans l’optique que des speedruns soient réalisés dessus, intégrant ainsi de nombreux secrets et raccourcis mais surtout des classements online. Le jeu est d’ores et déjà disponible à l’achat pour Windows libre de tout DRM, directement sur le site officiel du jeu, pour 14 dollars (soit un peu moins de 11 euros). A savoir que l’achat sur le site vous permettra aussi d’obtenir le jeu sur Steam quand il sera disponible, c’est-à-dire pour la fin de ce mois de juillet. Le jeu est aussi prévu sur d’autres supports : sur Ouya sous peu (le jeu a été  soumis, il manque seulement la publication à l’heure où je vous parle), à la mi-juillet sur Mac (sans DRM donc, la version Steam sortant plus tard) et enfin sur Linux (libre de tout DRM), Wii U, iPad et tablettes Android soit en automne, soit en hiver, la date n’étant pas encore fixée.

Ripper

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.
Ripper

Les derniers articles par Ripper (tout voir)

Laisser un commentaire