Preview – Coin Op Story (PC, Mac, Linux)

Mis en avant et interviewé par nos soins, KaMiZoTo était franchement attendu au tournant avec son projet gratuit aux airs de tueries pixelisée. Nous avons eu la chance d’accéder à une version de démonstration jouable en avant-première : on en est ressorti plein de nostalgie.

Petit borne deviendra grande !

Il aura suffi d’un éclair pour faire revivre cette petite borne d’arcade dans un futur pas très lointain. Suivi d’une calculette ancestrale, vous contrôlez cette borne partie à la recherche d’un moyen de sauver le patrimoine vidéoludique. Mais au début, faible, vous ne marchez pas franchement vite. Vous rencontrez une borne qui se donne la mort (oui, c’est triste) pour vous offrir sa dernière cartouche : Donkey Kong. Vous voilà de nouveau sur pied, prêt à bondir dans tous les sens. Et c’est ainsi que commence ce Metroivania pour nostalgiques.
D’une borne à l’autre, vous devez passer plusieurs salles aux milles dangers. Des scies, des gâchettes de flippers rebondissantes, des ennemis qui vous harcèlent et de l’eau, que vous ne pouvez pas encore traverser, seront quelques uns des graves dangers de cette démonstration. De pièges en pièges, vous avancez dans un environnement donc vous ne pourrez obtenir la carte qu’en achetant cette capacité via un étrange être, vous proposant de jouer a quelques vieux jeux moyennant de l’argent et des puces de couleurs (que vous obtenez dans les niveaux ou en affrontant les ennemis).
Néanmoins, même une fois le jeu débloqué, il vous faut une pièce : des reliques rares que l’on retrouve au fil du scénario mais surtout dans des salles “défis” basé sur un piège spécifique, comme un laser qui vous poursuit ou une succession d’étages avec des boulets piquants vous complexifiant la tache. Alors, une fois la pièce durement obtenue, vous pourrez lancer l’un des jeux du personnage cité précédemment et obtenir une capacité : R-Type ? Vous obtiendrez un orbe qui tirera un projectile devant vous. Ghost’n Goblins ? Une armure vous permettant de vous faire toucher une fois. Street Fighter II ? Un second round permettant de revivre juste après une première mort. Cette idée est tout simplement grandiose.

Une évolution tout en nostalgie

Mais il y a aussi un scénario dans CoinOp Story et il ne semble pas moins porteur de nostalgie et de bons jeux mis en avant. On affrontera des boss (un seul dans cette démo, plutôt coriace par ailleurs !) qui nous débloqueront eux-aussi des bornes d’arcades et un jeu. Ici, ce fut Operation Wolf et cela donna à notre borne la possibilité de tirer sur ses ennemis. Cela servant aussi à casser des blocs ou à les pousser (pour les plus massifs), on trouve alors de nouveaux chemins en refaisant la carte à l’envers et rapidement, on voit tout l’intérêt Metroidvania-esque de CoinOp Story.
Ajoutez à cela une fin de démo jouable à la “Stanley Parable” (je ne vous en dit pas plus) pour réellement attendre avec impatience l’accès libre à CoinOp Story. KaMiZoTo est quelqu’un de doué, réalisant ce jeu entièrement seul, que ce soit en terme de graphismes (un amour de pixels), de musiques (l’ost est déjà dans mes favoris) ou de scénario. Prévu comme entièrement gratuit à sa sortie, évidemment à cause des droits de tous les jeux utilisés, CoinOp Story risque de marquer les joueurs qui s’y frotteront. Pour l’instant, en tous les cas, on est emballés comme jamais !

Laisser un commentaire